Review : A court of thorns and roses, Sarah J.Maas

Hellooo ! Je vous retrouve pour une lecture VO (anglais) : A court of thorns and roses, de Sarah J. Maas ! Il s’agit du premier tome d’une trilogie fantasy publiée aux éditions Bloomsbury (416 pages), et il est aussi sorti récemment en français sous le titre : Un palais d’épines et de roses. Voici ce que j’en ai pensé !

Le résumé VF : « En chassant dans les bois enneigés, Feyre voulait seulement nourrir sa famille. Mais elle a commis l’irréparable en tuant un Fae, et la voici emmenée de force à Prythian, royaume des immortels.

Là-bas, pourtant, sa prison est un palais magnifique et son geôlier n’a rien d’un monstre. Tamlin, un Grand Seigneur Fae, la traite comme une princesse.

Et quel est ce mal qui ronge le royaume et risque de s’étendre à celui des mortels ?

A l’évidence, Feyre n’est pas une simple prisonnière. Mais comment une jeune humaine d’origine aussi modeste pourrait-elle venir en aide à de si puissants seigneurs ?

Sa liberté, en tout cas, semble être à ce prix. »

Le résumé VO : « When nineteen-year-old huntress Feyre kills a wolf in the woods, a beast-like creature arrives to demand retribution for it. Dragged to a treacherous magical land she only knows about from legends, Feyre discovers that her captor is not an animal, but Tamlin–one of the lethal, immortal faeries who once ruled their world. 

As she dwells on his estate, her feelings for Tamlin transform from icy hostility into a fiery passion that burns through every lie and warning she’s been told about the beautiful, dangerous world of the Fae. But an ancient, wicked shadow over the faerie lands is growing, and Feyre must find a way to stop it . . . or doom Tamlin–and his world–forever. »

Mon avis : A court of thorns and roses a été un coup de cœur pour moi, comme vous le savez sûrement déjà si vous me suivez sur instagram. Tout d’abord, je ne peux que vous recommander la trilogie entière en hardback de chez Bloomsbury : couverture magnifique, jaquette et papier de qualité, illustration de couverture et dans les chapitres très belles et travaillées, tout est parfait pour passer un bon moment de lecture ! Le prix est un peu plus cher que pour une édition paperback, forcément, mais je trouve qu’elle vaut vraiment le détour.

Ensuite, j’ai adoré tous les personnages que je trouve très bien construits : Rhysand et Lucien sont pour le moment mes préférés, même si le couple Feyre/Tamlin est assez intéressant et intense. J’ai bien aimé retrouver un amour très fort, quasi fusionnel, dont on sent bien le côté « ardent ». L’amour est beaucoup présent dans ACOTAR, mais aussi très bien exploité, donc on ne tourne pas en rond et on ne s’ennuie pas ! Feyre m’a aussi bien plu en tant qu’héroïne, surtout vers la fin. Au début, j’avoue qu’elle ne me plaisait pas particulièrement : ça allait, mais je la trouvais très semblable à la plupart des autres héroïnes (mêmes pensées, mêmes traits de caractère dominants), mais petit à petit, elle se distingue, on apprend à la connaître, et je me suis attachée à elle, j’ai réussi à la comprendre et à l’apprécier. Je ne regrette pas 😉

Pareil pour l’intrigue : pendant les premiers chapitres, j’ai eu du mal à m’attacher aux lieux, à l’univers et aux Fae que rencontre Feyre. J’aime tout ce qui bouge, ce qui est animé, et l’univers me paraissait très désert, surtout que l’intrigue met un peu de temps à démarrer. Après, je suis un peu mieux entrée dans l’histoire en suivant Tamlin et Feyre, mais je n’étais pas encore vraiment addict : le livre montre beaucoup de scènes dont on ne sait pas vraiment quoi faire en première lecture : j’avais l’impression de lire de la pure romance, l’intrigue n’avançait pas assez vite à mon goût… Mais finalement, lorsqu’on arrive dans la dernière partie, on comprend que tout était nécessaire, certains détails qui avaient échappé à la première lecture sont parfaitement réutilisés et j’ai trouvé l’intrigue très bien construite, pleine de rebondissements, avec beaucoup de tournants inattendus ! Et la dernière partie est bien plus rythmée que tout le début, l’univers prend toute sa profondeur, donc j’ai vraiment tout adoré.

La magie est aussi une partie importante du livre, et elle m’a vraiment plu : on retrouve tout le côté merveilleux et parfois un peu effrayant de la magie dans les contes, et Sarah J. Maas a fait un énorme travail sur les descriptions : tout à l’air enchanté, merveilleux, magnifique, et on y croit sans problème. L’écriture en général est très belle en VO, avec des tournures sophistiquées, un vocabulaire riche, de belles phrases et aussi parfois une touche d’humour… Bref, un anglais de qualité, et si vous savez lire en VO, je vous conseille de lire ACOTAR directement en anglais !

Bon, vous aurez compris : même si le début a été un peu difficile pour moi, finalement A court of thorns and roses a été une excellente lecture, surtout pour la fin, et j’ai hâte de lire le 2e tome : A court of mist and fury, en espérant qu’il sera tout de même un peu plus rythmé pour qu’il me plaise à fond dès les premières pages ! Je crois qu’ACOTAR a été un coup de cœur, mais j’attends vraiment le deuxième tome pour me prononcer sur cette série !

Ma note : 18/20

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *