Review : Six of Crows, de Leigh Bardugo

Hello les lecteurs, comment allez-vous ? Aujourd’hui, je vous présente un des succès littéraires du moment, le premier tome de la duologie Six of Crows, de Leigh Bardugo. Enjoy !
Le résumé : « Ketterdam – Quartier du Barrel : une ville grouillante de malfrats où tout s’achète si on y met le prix. Ce principe, personne ne l’a fait autant sien que Kaz Bekker, dit « les Mains Sales ». Quand le voleur se voit offrir une mission impossible mais qui le rendra riche, il réunit son équipe : un soldat assoiffé de vengeance, un tireur d’élite accro au jeu, un jeune fugueur des beaux quartiers, une espionne défiant les lois de la gravité, et une Grisha aux puissants pouvoirs magiques.
Six dangereux hors-la-loi seuls capables de sauver le monde – s’ils ne s’entretuent pas avant… »
Mon avis : En commençant à lire, j’ai eu un peu de mal : on est aussitôt plongé dans l’univers de l’intrigue, malgré les quelques cartes et présentation dans l’intro, et j’ai d’abord été perdue dans tous ces noms que je n’arrivais pas à retenir. Je n’arrivais pas non plus à vraiment m’attacher aux personnages.
Heureusement, après quelques chapitres, j’ai beaucoup aimé Six of Crows : les personnages se dévoilent à chaque chapitre, les liens se tissent entre les membres du groupe et le roman explore le caractère et le passé de chacun pour permettre au lecteur de mieux comprendre ces héros atypiques. Moi, j’aime toujours savoir la petite histoire de tout le monde, et les leurs sont des histoires de survivants, qui ne peuvent pas laisser insensible.
Ensuite, mon second amour, c’est Kaz Brekker. Il est imbattable ! Toujours un tour d’avance, un plan B, un plan C et même un plan D s’il le faut ! C’est un vrai battant, qui n’est pas non plus dénué de classe : les gants, le costard, la canne à pommeau de corbeau, j’ai adoré la légende qu’il s’est taillée dans le Barrel. Même son arrogance et son manque de sentiments m’ont plu. Il est parfait.
J’aimais aussi les personnages féminins, Nina et Inej, parce qu’elles ne sont pas en reste dans l’histoire : Inej, le Spectre, peut rappeler Ellana aux fans de Bottero, ce que j’ai trouvé agréable. Et Nina, l’enflammée, tout à fait dévouée à la cause des grishas (que tout le monde considère comme de la vermine dans le plus grand des calmes) et prête à tout pour sauver les siens. Chacun a une motivation secrète, il n’y a pas de personnage vide !
Concernant l’intrigue elle-même, le fil conducteur est plutôt simple (retrouver un savant et le ramener à un riche mercurien en échange d’une récompense) mais rien ne se passe comme prévu, et l’intrigue est semée de mystères, puisque Kaz ne dévoile jamais tous ses tours en même temps. A plusieurs moments, je me suis dit que cette fois, les personnages étaient cuits, qu’on ne pouvait pas s’extirper d’une situation comme la leur. Mais c’était sans compter l’ingéniosité de Kaz, le courage et les pouvoirs des membres du groupe…
Le cliffhanger de la fin m’a laissée avec une seule envie : avoir le tome 2 ! Je pense aussi que j’essayerai de lire la trilogie des Grishas, qui m’aurait sûrement aidée à ne pas être perdue pendant le début de ce tome. En tout cas, Six of Crows reste une très bonne lecture, et je ne regrette pas d’avoir persévéré !
Ma note : 19/20

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *