Review : Lady Helen – Le club des mauvais jours, d’Alison Goodman

Hello les lecteurs, vous allez bien ? Aujourd’hui, je vous présente une lecture récente : Lady Helen – Le club des mauvais jours, d’Alison Goodman est le 1er tome d’une trilogie fantastique/historique. Comme d’habitude, voici d’abord le résumé :
Le résumé : « Londres, Avril 1812….Lady Helen Wrexhall s’apprête à faire son entrée dans le monde. Bientôt, elle sera prise dans le tourbillon des bals avec l’espoir de faire un beau mariage. Mais une bonne de la maison disparait, des meurtres sanglants sont commis, la plongeant soudain dans les ombres de la Régence. Helen fait la connaissance de lord Carlston, un homme à la réputation sulfureuse. Il appartient au Club des mauvais jours, une police secrète chargée de combattre des démons qui ont infiltré toutes les couches de la société. Lady Helen est dotée d’étranges pouvoirs, mais acceptera-t-elle de renoncer à une vie faite de privilèges et d’insouciance pour rejoindre lord Carlston et basculer dans un monde terrifiant ? »
Mon avis : J’ai beaucoup aimé ce tome dont la couverture et la tranche sont magnifiques (ma première motivation en l’achetant, avouons-le). Si au départ j’ai eu du mal avec l’héroïne que je trouvais un peu froussarde et superficielle, cette impression s’est vite estompée au fil des pages, où on la voit prendre confiance et essayer d’accepter qui elle est.
L’époque est aussi très bien rendue, je pense que ça peut tout à fait plaire aux fans de romans historiques ! Moi, j’aime bien cette période, et je l’ai retrouvée avec autant de precisions que dans la série Cité 19.
Du côté des autres personnages, Lord Carlston rappelle les héros de Jane Austen, la romance entre lui et notre héroïne y fait beaucoup penser, ce que j’ai bien aimé aussi. La mère de l’héroïne, disparue en mer et accusée de trahison, est aussi très mystérieuse : surtout lorsque la reine elle-même, le jour de la présentation à la cour d’Helen, lui glisse qu’elle ne doit pas écouter les insultes sur ses parents, lui laissant supposer que sa mère a peut-être eu un rôle plus noble qu’il n’y paraît… Enfin, la bonne d’Helen, qui est aussi sa première amie et la suit partout, est un personnage très attachant, simple, brave, au grand cœur, prête à tout pour protéger sa maîtresse. Elle la soutient face à sa famille adoptive, qui n’a qu’une envie : marier Helen pour être débarrassée de ce fardeau et de la disgrâce de ses parents. Mais  l’aventure, les ennemis, et les monstres à combattre restent la priorité du roman. En effet, sous chaque redingote ou jolie robe peut se cacher un monstre impatient de se nourrir de l’essence des humains, et Helen doit vite apprendre à les repérer et à s’en protéger !
Une super lecture, donc, qui allie le fantastique, la romance et le roman historique, qu’on dévore sans s’en rendre compte ! Et vous, que lisez-vous ? 📚
Ma note : 17/20

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *