Review : Une flamme dans la nuit, de Sabaa Tahir

Hellooo ! Cet article a au moins trois semaines de retard, ahah. Il y a un petit moment, j’ai donc lu Une flamme dans la nuit de Sabaa Tahir, édité chez PKJ (18,90€) ! Il s’agit du deuxième tome d’Une braise sous la cendre, que j’avais adoré. Enjoy !

Le résumé : « Tu as compris, Laia. Ils nous pourchassent. Il n’y a aucun moyen 
de quitter la ville. La peur est notre meilleur guide, 
elle nous maintiendra en vie. »

Elias a toujours voulu quitter Blackcliff pour enfin devenir libre. Mais ce rêve a un prix : Laia, une jeune résistante, lui permettra de fuir s’il l’aide à faire évader son frère, enfermé dans la pire prison de Blackcliff. Malgré le risque, Elias n’hésite pas une seconde et décide de forcer son destin. Traqués par les Martiaux, les fugitifs ignorent que ce voyage les conduira jusqu’au cœur de l’Empire, où des dangers plus périlleux encore les attendent… »

Mon avis : Une flamme dans la nuit est une excellente suite ! J’ai adoré retrouver tous les personnages qui sont vraiment bien exploités. Laïa et Elias sont vraiment chous ensemble, et j’aime toujours autant Laïa, sa timidité et…ses nouveaux pouvoirs. On sent qu’Une braise sous la cendre a changé les personnages. Ils sont plus forts,plus déterminés. D’autres personnages qui restaient très en arrière jusqu’ici sont un peu plus mis en valeur, et je me demande ce qu’ils nous réservent. Je pense par exemple à Cuisinière et au Semeur de Nuit qui semblent avoir un plus grand rôle à jouer dans l’histoire que ce que l’on pouvait penser dans le premier tome…

Bon, et évidemment, on retrouve Keris, ma préférée, celle que j’admire et j’adore (vous sentez le niveau d’amour ?). Les chapitres sont divisés : on a les points de vue de Laïa, Elias, Helen. J’ai adoré les chapitres d’Helen qui permettent de garder un oeil sur l’Empire et de suivre ce personnage que je trouve quand même carrément badass (c’est vrai, qui resterait auprès de Marcus et Keris, à part elle ?). J’aime beaucoup les retournements de situation dans ces chapitres : on sent qu’aucun personnage n’est fiable, et Helen doit tout faire pour préserver sa tête face à des ennemis plus expérimentés et moins scrupuleux. Ses chapitres sont vraiment tops, j’ai adoré voir la façon dont elle assume son nouveau rôle de [SPOILER SI VOUS N’AVEZ PAS LU LE TOME 1] Pie de Sang et la façon dont elle se retrouve à la tête des Masks. [FIN DU SPOILER]

Du côté de Laïa et Elias, j’ai eu un peu de mal au début : leur histoire ne m’a pas déplu, puisque ce sont toujours des persos tops, intéressants, et qu’il y a quand même pas mal d’action, mais j’ai trouvé que leur quête pour aller chercher le frère de Laïa, Darin, durait un peu trop longtemps. Même s’il y a de nombreuses péripéties pendant le voyage, j’avais envie qu’on le retrouve et qu’on n’en parle plus (comprenez-moi : l’Empire part en vrille, les ennemis arrivent de tous les côtés, et eux, ils cherchent un frère qui a de bonnes chances d’être mort. Ok, il connaît les plans des sabres de Teluman, mais dans ce cas, pourquoi ne pas prendre Teluman en personne, puisqu’il a déjà prouvé qu’il est aux côtés de la résistance érudite ?) Heureusement, la véritable action arrive dans le dernier tiers du livre, où tous les chapitres se rejoignent, et j’ai trouvé que le final était vraiment explosif ! C’est ce qui m’a donné envie d’avoir la suite, parce que je crois qu’encore plus de questions sont soulevées, et j’ai hâte d’avoir des réponses.

Il y a également de nouveaux lieux et de nouveaux personnages qui permettent de découvrir un peu plus l’univers de Sabaa Tahir : Elias et Laïa traversent quelques villes, on découvre le fonctionnement de la Garde Noire, de la prison, des tribus. L’univers s’ouvre petit à petit pour insérer Blackliff dans quelque chose de plus grand, que j’ai aimé découvrir. Les intrigues se diversifient aussi petit à petit, donc il y a fort à penser que les prochains tomes seront explosifs, avec beaucoup d’histoires imbriquées les unes dans les autres.

Bref, il s’agit donc d’une excellente lecture pour moi, malgré quelques chapitres un peu ennuyeux du côté de Laïa et Elias. Je ne regrette absolument pas d’avoir acheté Une flamme dans la nuit et j’ai déjà hâte au prochain tome, en espérant trouver moins de petites longueurs et beaucoup de réponses !

Ma note : 18/20

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *