Review : La science du Disque-Monde,de Terry Pratchett

Hellooo ! Depuis un petit moment, j’avais envie de découvrir Terry Pratchett et son univers du Disque-Monde, j’ai donc acheté deux livres que j’ai lus conjointement : La science du Disque-Monde (511 pages) et Tout le Disque-Monde (128 pages), publiés aux éditions l’Atalante. Voici donc mon avis sur cette découverte !

Le résumé de La science du Disque-Monde : « Derrière les murs de l’Université de l’Invisible, une expérience périlleuse aboutit accidentellement à la création d’un univers en réduction, un univers absurde fondé sur des règles logiques, un univers où la magie n’a pas cours, où la matière tend à s’agglomérer en sphères pour constituer des étoiles et des planètes, où la vie naissante suit le cours de l’évolution vers l’émergence de l’intelligence, bref un univers insensé : un Globe-monde !Notre univers. Notre planète, la Terre. Et les mages du Disque-monde, incrédules, en prennent connaissance dans un déroulé accéléré de son histoire.

Ponctués par le récit de Terry Pratchett, les chapitres de Ian Stewart et Jack Cohen proposent un parcours argumenté de nos connaissances scientifiques, de la naissance de l’univers à la nature de l’intelligence en passant par l’avènement de la vie et l’« affaire » des dinosaures. Avec humour, finesse et légèreté, impertinence souvent, mais sans esquiver les pierres d’achoppement, ils nous conduisent à travers les questions les plus délicates vers la recherche d’une philosophie de la science qui éclaire le siècle nouveau.De la vulgarisation scientifique sérieuse et rigolote ! »

 

Le résumé de Tout le Disque-Monde« L’Université de l’Invisible est heureuse de présenter la carte et le guide du Disque les plus complets jamais publiés.

Cette réalisation admirable, s’appuyant sur les connaissances chèrement acquises d’un certain nombre de grands – et inévitablement défunts – explorateurs, permet de situer sur un plan détaillé de notre monde des royaumes aussi fabuleux que les îles Condiment, de suivre le cours de la Kneck là où elle distribue à parts égales limon et litiges frontaliers aux pays qui la bordent, et de contempler les vastes déserts de Klatch et des Terres d’Howonda – une leçon salutaire sur les périls encourus à laisser des chèvres brouter impunément.

Chaque nation, ainsi que sa population, ses coutumes, sa géographie et son économie, est décrite tour à tour ; le lecteur est alors transporté des mines de graisse d’Uberwald ou du marché de tapis volants d’Al Khali jusqu’aux monastères perchés dans les montagnes du Bélier et aux temples souillés de sang et de cacao de l’empire tézuma. La lecture de cet ouvrage édifiant est indispensable à quiconque souhaite mieux connaître les pays que véhicule la tortue. »

Mon avis : J’ai adoré La Science du Disque-Monde ! C’est une lecture enrichissante et assez originale : on alterne entre un chapitre fantasy écrit par Terry Pratchett, et un chapitre de vulgarisation scientifique écrit par Ian Stewart et Jack Cohen. J’ai beaucoup aimé ce format qui permet aux non-scientifiques comme moi d’apprendre beaucoup de choses sur notre planète, notre monde, sans qu’il faille avoir fait bac+5. Les chapitres écrits par les deux scientifiques sont accessibles et passionnants, ce sont des gens qui savent expliquer et se mettre à la portée du lecteur, tout en conservant une touche d’humour.

Evidemment, j’ai aussi beaucoup aimé les chapitres fantasy écrits par Terry Pratchett, qui permettent de faire une pause quand on commence à saturer de science. Cela permet au livre de rester un livre de détente agréable. Ces chapitres sont écrits avec le style particulier de Terry Pratchett : drôle, intelligent, décalé. Pour ceux qui ne connaissent pas du tout cet univers, comme c’était mon cas, voilà les grands principes : le Disque-Monde est un monde plat, qui vogue dans l’espace en étant porté par une tortue. Quelque part dans ce monde se trouve l’Université de l’Invisible, où les Mages se livrent…à la magie, en fait. Par erreur, ils créent notre monde, une expérience ratée sous une cloche en verre, et suivent ensuite son évolution en jouant à l’apprenti sorcier. Donc, entre chaque chapitre scientifique, on trouve un chapitre qui donne une explication au phénomène terrestre étudié, selon les Mages. J’ai trouvé ça très original, et ces chapitres servent aussi de liaison pour passer d’un sujet à l’autre.

La science du Disque-Monde touche vraiment à tout. Si vous le lisez, il vous donnera les bases (et même plus !) pour comprendre la physique, la chimie, bref, tout le comportement de l’espace et les grandes interrogations qui motivent aujourd’hui le travail des chercheurs. Les explications scientifiques sont vraiment riches et les sujets abordés le sont tout autant : le big bang, la création des premières étoiles, l’eau, le feu, les dinosaures, la vie sur Terre… Le seul défaut que je trouve à ce livre, c’est qu’on pourrait penser qu’on va en apprendre beaucoup sur le Disque-Monde (vu le titre) alors qu’en fait, tout le livre est tourné vers la Terre. On est plutôt sur « La science selon le Disque-Monde ». Je m’attendais à lire quelque chose d’entièrement fantasy, donc j’ai été un peu surprise, mais bien sûr, quand on lit ce livre en sachant ce qu’on vient chercher, ce défaut disparaît !

Du coup, pour avoir une expérience complète des deux mondes, j’ai aussi acheté Tout le Disque-Monde, qui, lui, a été très bien nommé parce qu’on trouve vraiment TOUT. Une carte magnifique et très détaillée qui montre tous les territoires, des pages qui présentent chaque territoire et ses coutumes, à la manière d’un véritable atlas largement illustré. Le travail d’édition est remarquable, les éditions Atalante ont encore fait une merveille ! Le livre est très agréable à feuilleter avec une mise en page qui imite le parchemin, les dessins, les cartes. Cependant, ce n’est pas un album, parce qu’on trouve une grande proportion de texte. Il prend autant de temps à lire qu’un petit roman. J’ai adoré découvrir tous les royaumes du Disque-Monde !

Bref, ces deux livres, lus ensemble, apportent des informations sur notre monde, et sur celui de Terry Pratchett, donc je ne regrette vraiment pas mes lectures ! Je les conseille à tous ceux qui écrivent : quand on voit le fonctionnement d’un univers si riche, cela donne forcément des idées pour le sien, et cela aide à trouver de l’inspiration, cela donne de nouvelles pistes de développement d’univers auxquelles on n’aurait pas toujours pensé seul. C’est aussi une bonne introduction à la gigantesque série du Disque-Monde que je veux commencer dès que possible ! Terry Pratchett est un auteur extrêmement prolifique, et comme il faut bien commencer par quelque part, je trouve ces deux livres totalement adaptés. A lire, donc !

Ma note : 20/20

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *