Review : Chroniques Lunaires – Cinder, Marissa Meyer

Bonsoir à tous ! Je vous retrouve pour la review du tome 1 des Chroniques Lunaires : Cinder ! Comme vous le savez sûrement, il s’agit d’une série entre la SF et la fantasy écrite par Marissa Meyer, aux éditions PKJ. Mais si vous ne faites pas encore partie des convaincus, voici mon avis !

Le résumé : « Les humains et les androïdes se pressent dans les rues bruyantes de la Nouvelle-Pékin. Une peste mortelle ravage la population. Depuis la lune, un peuple sans pitié observe la situation, en attendant de passer à l’attaque. Personne ne sait que le sort de la Terre ne dépend que d’une seule fille. Cinder est un cyborg, une mécanicienne très douée. Citoyenne de seconde classe, elle a un passé mystérieux, et vit avec ses désagréables belle-mère et belles-sœurs. Sa rencontre avec le prince Kai va la précipiter au cœur d’une lutte intergalactique. Partagée entre le devoir et la liberté, la loyauté et la trahison, elle doit découvrir les secrets de son passé, afin de protéger l’avenir de son monde. »

Mon avis : Pour ceux qui me suivent sur instagram, vous savez que j’ai dévoré Cinder en deux jours, c’est donc que ce roman m’a vraiment plu ! Je me sens déjà addict à l’univers des Chroniques Lunaires et je me suis régalée avec cette lecture.

Tout d’abord, Cinder est un très bon personnage : j’aime le fait qu’elle soit à moitié cyborg, et que ce soit une héroïne sensible sans en faire trop : elle sait réfléchir et agir, elle est débrouillarde et courageuse, mais elle reste simple et humble. C’est vraiment une héroïne attachante et forte, très bien construite. On sent le côté affirmé, dur à cuire, et en même temps, il y a une sorte de fragilité chez elle qui pousse à compatir avec elle, surtout quand elle est victime d’injustices.

Les autres personnages sont plutôt attachants aussi, même les « méchants » : tous m’intriguent. Par exemple, je trouve que la reine Levana reste très mystérieuse, et j’ai hâte d’en savoir plus sur sa personnalité ! Son pouvoir est aussi fascinant, et bien qu’elle soit très cruelle, je n’arrive pas à la détester. Tout comme Adri, la belle-mère de Cinder, d’ailleurs ! Je trouve qu’en dépit de tous ses défauts, Adri possède tout de même quelques qualités qui la rendent plus complexe et plus riche que la simple belle-mère haïssable. Contrairement à l’histoire originale de Cendrillon, ici, elle est tout de même capable d’émotions nobles. Enfin, Peony (la demi-soeur) et Iko (le droïde de compagnie de Cinder) sont juste adorables, ce sont des personnages très vifs, légers et touchants, qu’il est agréable de lire. Je les ai vraiment adorées !

Pour le prince Kai, difficile à dire. Je n’ai pas encore l’impression de le connaître vraiment, mais je crois que c’est aussi un personnage intéressant, courageux et droit. On devine que c’est un battant, et je n’attends que de le voir un peu plus à l’oeuvre ! En tout cas, je suis déjà fan de sa relation avec Cinder.

Concernant l’intrigue, c’est tout aussi positif : bien rythmé, avec des révélations, une plongée progressive dans le monde des Chroniques Lunaires. Le lecteur peut être un peu déboussolé au début, mais cela ne dure pas longtemps ! Et puis, je trouve l’univers futuriste très intéressant : les androïdes, les Lunaires (un peuple de la Lune menaçant depuis des années de faire la guerre à la Terre), les cyborgs… Je suis impatiente d’entrer plus en détails dans ce monde, mais le premier tome donne déjà beaucoup d’indications et fait très bien voyager. 🙂 On sent également les principaux défis qui vont se présenter : l’épidémie de létumose, une maladie terrible et fulgurante, et la reine Levana de la Lune, prête à tout pour assouvir sa soif de pouvoir.

Enfin, Cinder nous plonge dans les méandres de la cour royale et des négociations intergalactiques, ce qui est toujours un atout pour les fans d’espace et de science-fiction ! Même s’il n’y a pas autant de descriptions scientifiques que dans de la SF pure (ou que dans Illuminae ou Phobos), on plonge bien dans ce monde futuriste ! D’ailleurs, j’ai beaucoup aimé le concept de réécriture du conte de Cendrillon dans un tel univers de science-fiction qui détonne tout à fait avec ce qu’on connaît. Les grandes lignes du conte sont là, mais Marissa Meyer les réadapte totalement pour en faire un roman inédit, original, passionnant et très bien écrit !

Bonus : les nouvelles couvertures de la série sont sublimes. Rien que pour ça, il faut lire les Chroniques Lunaires.

Ma note : 20/20

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *