Review : Six of Crows t2 : La Cité Corrompue, de Leigh Bardugo

Hey ! Vous allez bien ? Aujourd’hui,je vous retrouve pour la présentation du tome 2 de Six of Crows : La Cité Corrompue. Je vous avais déjà présenté le tome 1 de cette duologie de Leigh Bardugo, alors voici la deuxième partie !
 
Le résumé : « Après avoir réussi à s’enfuir du Palais des Glaces, Kaz et ses compagnons se sentent invulnérables. Un revirement de situation va cependant changer la donne d’une partie mortelle que devront jouer les jeunes prodiges du crime. Alors que les grandes puissances Grisha s’organisent pour leur mettre la main dessus, Kaz imagine un plan, entre vengeance et arnaque, qui leur assurera la gloire éternelle en cas de réussite, et provoquera la ruine de leur monde s’ils échouent. »
Mon avis : J’ai été emportée dans ce deuxième tome avec autant de passion que pour le premier ! La série Six of Crows est vraiment une de mes meilleures découvertes. Au programme de La Cité Corrompue ? Plus de dangers, plus de défis, plus de plans machiavéliques, plus de combats, et plus de profondeur encore pour des personnages déjà très riches ! L’intrigue est largement à la hauteur de celle du premier tome : après tout, pourquoi ne se mettre qu’un royaume à dos, quand on peut se mettre tout l’univers ? Leigh Bardugo pousse ses personnages dans leurs derniers retranchements, et j’ai frissonné, douté, ri avec eux jusqu’à la fin.
J’ai très déçue de fermer finalement le livre : je commençais à aimer Ketterdam et sa puanteur, sa misère, ses ruelles sombres et humides. Comment quitter le Barrel, le Slat, Kaz et Inej, Nina et Matthias, Jesper et Wylan ? Je me suis sérieusement demandé ce que j’allais faire de ma vie. Ce tome est tellement riche en intrigues et en émotions ! Encore plus que dans le premier tome, on a l’impression que l’histoire part dans tous les sens, que les différentes intrigues ne pourront jamais se recouper en un seul plan, qu’il n’y a plus aucun espoir pour les personnages. Mais c’est sans compter les plans toujours plus audacieux et risqués de Kaz, et le courage de son groupe.
Dans ce tome, le groupe apprend aussi à être plus soudé : les sentiments de chacun sont mis à l’épreuve, l’auteure teste la force de leur caractère et de leurs convictions, quitte à les forcer à faire de terribles sacrifices. Les différentes romances qui passaient en second plan dans le premier tome sont plus explorées, ajoutant une délicieuse petite dose d’émotions et de sensibilité de la série, sans toutefois devenir niaises où prendre trop de place.
Quant à l’ennemi principal, Van Eck, si vous l’aviez trouvé abject dans le premier tome, préparez-vous à le haïr plus, parce que vous n’avez encore rien vu !
Et vous pensiez connaître les personnages après le premier tome ? Raté, ils ont toujours une facette inexploré : le pouvoir de Grisha de Nina semble s’être modifié, le couple Nina/Matthias semble avoir des difficultés à s’entendre, Inej est mise à l’épreuve, Wylan révèle un peu plus sa relation avec le grand malade qui lui sert de père, et Jesper, grand adepte de la fuite en avant, va être forcé de s’arrêter et de questionner ses choix quand son père arrive à Ketterdam…
Enfin, mon gros coup de cœur pour cette série aura été la relation Kaz/Inej, parce que je trouve que ce sont les deux personnages les plus intéressants de l’histoire : j’aime la droiture d’âme d’Inej, malgré tout ce qu’elle a vécu, son intelligence, sa bonté envers les autres, son courage. Et c’est encore meilleur d’explorer la sensibilité de Kaz et ses propres traumatismes, entrevus dans le premier tome. J’ai adoré cette série, et j’espère maintenant pour lire Grishas, la trilogie originale de Leigh Bardugo qui prend place dans cet univers ! (Oui, parce que je suis aussi fan des Grishas et de leur magie fantastique, évidemment.)
Ma note : 20/20

2 commentaires sur “Review : Six of Crows t2 : La Cité Corrompue, de Leigh Bardugo”

  1. J’ai un peu l’impression de lire ce qui est dans ma propre tête, je suis d’accord avec tout ce que tu as dit, c’est exactement ça! Ce tome était ouf, je me demande si je ne le préfère pas au premier, et comme toi, j’ai découvert qu’il y avait une trilogie grisha, et j’ai beaucoup trop envie de la lire!

    1. Ahah, contente que tu aimes ! Perso, le 1er tome reste quand même mon préféré, je pense, parce qu’il y avait le plaisir de la découverte en plus 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *